Le jeu de go est le plus ancien jeu de réflexion connu. Il serait apparu il y a 3000 ou 4000 ans en Chine (ou il est appelé Weiqi) et a été transmis au Japon vers le VIIIème siècle. Il s'y est beaucoup développé, notamment depuis l'époque du Shôgunat et la formation des quatre grandes écoles de go. Le go s'est répandu dans le monde occidental avec le vocabulaire japonais et est désormais pratiqué à peu près partout, même si les meilleurs joueurs se trouvent en Asie. La Chine s'est remise à jouer depuis la fin de la Révolution Culturelle, et le go est devenu une matière obligatoire dans les écoles primaires en 2001. Mais la nation qui porte le plus haut l'étandart du go est sans conteste la Corée du Sud, qui depuis une vingtaine d'années a connu un essor extraordinaire dans ce domaine et emporte une bonne partie des compétitions internationales.

    Malgré des règles d'une grande simplicité, le jeu se révèle d'une grande complexité à qui tente de le maitriser. Sa combinatoire sans rapport avec celle des échecs conduit aujourd'hui à considérer le go comme le défi pour les programmeurs. Malgré de nombreux travaux de recherches  et les efforts de nombreux programmeurs partout dans le monde, on peut battre tous les programmes de go après avoir étudié les bases tactiques et stratégiques pendant quelques mois en club.



Sites associatifs :

    En France et en Europe, le go est pratiqué dans de nombreux clubs structurés en fédérations régionales (les ligues) ou nationales. La Fédération Française de Go est agréée par le ministère de la jeunesse et des sports comme association d'éducation populaire depuis 1991, et vise à évoluer vers des statuts de fédération sportive, à l'instar de la Fédération Française d'Echecs ou de la Fédération Française de Bridge (ces associations sont regroupées au sein de la Confédération des Loisirs de l'Esprit).

Les prochains événements marquants dans le monde du go (du point de vue normand...)



Pour un calendrier plus complet, consulter les sites de la FFG ou de l'EGF:




écrire à :arnaud [arobas] knippel.info

dernière mise à jour le 18/08/2007